Génese


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Nuno Júdice »»
 
A Condescendência do Ser (1988) »»
 
Italien »»
«« précédent / Sommaire / suivant »»
________________


Génese
Génèse


Todo o poema começa de manhã, com o sol. Mesmo
que o poema não esteja à vista (isto é céu de chuva)
o poema é o que explica tudo, o que dá luz
à terra, ao céu, e com nuvens à mistura – a luz incomoda
quando é excessiva. Depois, o poema sobe
com as névoas que o dia arrasta; mete-se pelas copas das
árvores, canta com os pássaros e corre com os ribeiros
que vêm não se sabe de onde e vão para onde
não se sabe. O poema conta como tudo é feito:
menos ele próprio, que começa por um acaso cinzento,
como esta manhã, e acaba, também por acaso.
com o sol a querer romper.

Tout poème commence au matin avec le soleil. Même
si le poème n'est pas en vue (étant un ciel de pluie)
le poème explique tout, donne la lumière à la
terre, au ciel mêlé de nuages – la lumière incommode
lorsqu'elle est excessive. Et puis monte le poème avec
les brumes que le jour entraîne ; il s'en prend aux frondaisons
des arbres, chante avec les oiseaux et coule dans les ruisseaux
qui viennent on ne sait d'où, et qui s'en vont par où
l'on ne sait. Le poème dit comment tout a été fait :
moins sur lui-même, qui commence à l'occasion dans la grisaille,
comme ce matin-ci, qui se termine aussi bien, par hasard
avec un soleil qui veut tout rompre.

________________

 
Festival International de Poesíe de Medellín
En juin 2004

Aucun commentaire:

Publier un commentaire