Manuel Alegre


• Manuel Alegre de Melo Duarte, né le 12 mai 1936 à Águeda, est un poète et homme politique portugais, résistant au régime de Salazar pendant lequel il dut s'exiler en Algérie.
• Originaire d'une famille de tradition politique libérale, Manuel Alegre est d'ascendance noble. Son arrière-grand-père paternel participa aux révoltes contre D. Miguel I du Portugal. Son grand-père maternel, républicain et carbonaro, était député constituant en 1911 et gouverneur civil du district de Santarém.
• Certains membres de sa famille se distinguèrent dans le sport, dont son père qui jouait au football à l'Académica de Coimbra et était champion d'athlétisme ; Manuel Alegre lui-même fut champion national de natation et un athlète international à l'Académica.
• Les études primaires de Manuel se déroule à Águeda, mais ses études secondaires sont plus mouvementés puisqu'il fréquente successivement les lycées de Lisbonne, Porto, São João da Madeira, puis de nouveau Porto, où il sera le fondateur du journal Prelúdio.
• En 1956, Manuel Alegre est admis à la Faculté de droit de l'Université de Coimbra, il fait du théâtre au TEUC, et fonde le CITAC (Centro de Iniciação Teatral da Academia de Coimbra). Il devient à cette époque l’un des meneurs du mouvement étudiant anti-salazariste.
• En 1957, il entre au Parti communiste portugais, qu'il abandonnera 11 ans plus tard, lors de l'invasion de la Tchécoslovaquie par les troupes soviétiques, à la suite du Printemps de Prague de 1968.
• Ses positions sur la dictature et la guerre coloniale conduise le régime de Salazar à l'envoyer faire en 1961, son service militaire aux Açores. Durant ce séjour il épouse (par procuration) Isabel Sousa Pires, celle-ci poursuivant ses études à Coimbra (ce premier mariage n'aura pas d'enfants). Il tente alors d'occuper l'île de São Miguel, avec Melo Antunes. L'année suivante, il est mobilisé en Angola, où il fomente une tentative de soulèvement militaire. Il est arrêté par le PIDE et condamné à 6 mois de réclusion à Luanda. Puis ayant été placé en résidence surveillé à Coimbra, il entre en clandestinité et s'exile à Paris en juillet 1964. En septembre, il est élu à la direction du FPLN (Fronte Patriótica de Libertação Nacional), prend contact avec les principaux indépendantistes des ex-colonies portugaises, puis part s'installer à Alger ; il y rencontre Che Guevara, Vladimir Maïakovski. Il sera le principal animateur de la radio Voz da Liberdade (Voix de la Liberté).
• En 1971 alors qu'il est de retour à Paris, il fait la connaissance, dans la file d'attente d'un cinéma, de Mafalda Maria de Campos Durão Ferreira (née en 1948 à Lisbonne), avec laquelle il se marie avant de retourner à Alger. Il naitra de cette union deux filles et un fils.
• Manuel publie durant cette période troublée, ses deux premiers recueils de poésie. « Praça da Canção », en 1965, et « O Canto e as Armas », en 1967. Il ne rentrera au Portugal qu'en 1974, quelques jours après la Révolution des Œillets. Il entre alors au Parti socialiste, où il promeut, aux côtés de Mário Soares, les grandes mobilisations populaires qui permettront la consolidation de la démocratie et l'approbation de la Constitution de 1976, dont il rédige le préambule.
• Il poursuit dès lors une brillante carrière, sur les plans politique et littéraire. Élu député à l'Assemblée de la République, il sera réélu à chaque élection législative pendant 34 ans. Au cours des années 80, il publie une dizaine de recueils poétiques, un roman « Jornada de África » et un recueil de nouvelles.
• En 1995, il est nommé vice-président de l’Assemblée Nationale. Et publie un nouveau livre de fiction, « Alma », ainsi qu'un recueil de poèmes. L'année suivante, il est élu au Conseil d'état où il restera jusqu'en 2002. Il fait paraitre un livre pour la jeunesse « As Naus de Verde Pinho », et de 1997 à 2004, il publie treize ouvrages : d'autres recueils et ses oeuvres poétiques, des discours et textes politiques, récits, romans, et une série de chroniques et d'essais. il publie aussi ses traductions de poètes français, allant de Guillaume d'Aquitaine ou François Villon jusqu'à Aragon, Paul Éluard, André Breton ou René Char.
• En 1999, il reçoit le prix Pessoa
• En 2006 il se présente aux élections présidentielles comme candidat indépendant, et obtient plus de voix (20,7%) que Mário Soares, alors candidat officiel du PS. Après ces élections, il fonde le Movimento de Intervenção e Cidadania (Mouvement d'intervention et de citoyenneté).
• Il est à nouveau candidat lors de l'élection présidentielle portugaise de 2011, cette fois avec l'appui formel du PS, du Bloc de gauche et du PDA.
• en 2017 Il reçoit le prix Camões. Son dernier recueil de poèmes est paru en novembre 2020 aux Éditions D. Quixote, et s'intitule « Quando »
*
ŒUVRES POÉTIQUES PUBLIÉES (36 recueils de poésie, 5 oeuvres poétiques et 1 anthologie)


• 1965 Praça da canção
• 1967 O canto e as armas
• 1971 Um barco para ítaca
• 1974 Letras
• 1976 Coisa amar, coisas do mar
• 1979 Nova do achamento
• 1981 Atlântico
• 1986 Babilónia
• 1984 Chegar aqui
• 1984 Aicha conticha
• 1990 Rua de baixo
• 1991 A rosa e o compasso
• 1992 Com que pena - Vinte poemas para Camões
• 1993 Sonetos do obscuro quê
• 1995 Coimbra nunca vista
• 1996 As naus de verde pinho (Literatura Infantil)
• 1996 Alentejo e ninguém
• 1997 Che

• 1998 Senhora das tempestades
• 1998 Pico
• 1998 Rouxinol do mundo
• 2001 Livro do português errante
• 2001 Diálogos, Cristina Valada e Manuel Alegre
 (Doze Poemas com 20 aguarelas)
• 2005 Sete sonetos e um quarto
• 2007 Doze naus
• 2007 Escrito no mar – Livro dos Açores (bilingue)
• 2008 Nambuangongo, meu amor – Os poemas da guerra
• 2008 Sete partidas
• 2012 Nada está escrito
• 2015 Bairro ocidental
• 2017 Auto de António
• 2018 Todos os poemas são de amor
• 2019 Os sonetos
• 2020 As sílabas de amália
• 2020 Quando

OEUVRES ET ANTHOLOGIES POÉTIQUES :


• 1989 Obra poética
• 1995 Trinta anos de poesia
• 1999 Obra poética
• 2005 Obra poética I-VII
• 2009 Poesia (Obra poética completa)
• 2014 País de abril - Uma antologia





OEUVRES EN PROSE :


• 1989 Jornada de África (roman)
• 1989 O homem do país azul (contes)
• 1995 Alma (roman)
• 1998 A terceira rosa (roman)
• 1999 Uma carga de cavalaria (conte)
• 2002 Arte de marear (chroniques)
• 2002 Cão como nós (nouvelle)
• 2003 Um velho em arzila (conte)
• 2004 Rafael (roman)
• 2005 O quadrado (contes)
• 2005 Uma estrela (conte)
• 2006 O futebol e a vida (chroniques)
• 2010 O miúdo que pregava pregos numa tábua (roman)
• 2013 Tudo é e não é (roman)




AUTRES PUBLICATIONS :

– LITTÉRATURE ENFANTINE –

• 2007 Barbi-ruivo (pour enfants)
• 2009 O príncipe do rio (pour enfants)

– ESSAIS ET ECRITS POLITIQUES –

• 1997 Contra a corrente (politique)
• 2016 Uma outra memória (essais)

HOMMAGES & DISTINCTIONS :

• 1998 Prix de Littérature enfantine António Botto, pour As Naus de Verde Pinho
• 1998 Prix de l'Association Internationale des Crítiques Littéraires, pour Senhora das Tempestades
• 1998 Grand Prix de Poesie de l'Association Portugaise de Écrivains pour Senhora das Tempestades
• 1999 Prix Pessoa pour l'ensemble de l'Œuvre Poétique, éditée en • 1999
• 1999 Prix Fernando Namora pour A Terceira Rosa
• 2008 Prix D. Dinis pour Doze Naus
• 2010 Prix de la Fundation Inês de Castro de Coimbra, pour l'ensemble de son oeuvre
• 2014 Prix Autor de la Fondation Amália Rodrigues
• 2016 Prix Vida Literária • 2015/• 2016 de la Association Portugaise des Écrivains
• 2016 Prix de la Sociedade Portuguesa de Autores
• 2016 Grand Prix de Literatura pour "Bairro Ocidental"
• 2017 Prix Guerra Junqueiro institué par le Freixo Festival Internacional de Literatura
• 2017 Prix Camões (le plus grand prix littéraire du Brésil et du Portugal)
• 2019 Prix Vida e Obra attribué par la Sociedade Portuguesa de Autores
• 2019 Prix "Bibliotecando em Tomar"

et nombre de décorations, médailles et autres distinctions.
cf. le site officiel de Manuel Alegre : ici

*

________________
POÉSIE EN LIGNE


  • Extraits de Fados de Coimbra (1963) :
1
Trova do Vento que Passa
Complainte du vent qui passe


  • Extraits de Praça da Canção (1965) :
1
Variações sobre (O poema pouco original do medo)
     de Alexandre O'Neill
Variations sur (Le poème banal de la peur)
     de Alexandre O'Neill


  • Extraits de O canto e as armas (1967) :
1
2
3
4
5
6
7
As mãos
As palavras
Desabafo do Poeta Desarmado
E Alegre se Fez Triste
Exílio
Pátria expatriada
Poema com h pequeno
Les mains
Les paroles
Confidence du poète désarmé
Et la joie se fait tristesse
Exil
Patrie expatriée
Poème avec h minuscule


  • Extraits de Coisa Amar, Coisas do Mar (1976) :
1
Coisa Amar
La chose Aimer


  • Extraits de Babilónia (1983) :
1
2
Balada de Lisboa
Ouvi dizer que os bárbaros
Ballade de Lisbonne
J'ai ouï dire que les barbares


  • Extraits de Chegar aqui (1984) :
1
Agora mesmo
En ce jour même


  • Extraits de Senhora das Tempestades (1998) :
1
2
3
4
5
Coração polar
Foz do Arelho ou Primeiro poema do pescador
Quarto poema do pescador
Quinto poema do pescador
Um verso
Cœur polaire
Foz do Arelho ou Premier poème de pêcheur
Quatrième poème de pêcheur
Cinquième poème de pêcheur
Un vers


  • Extraits de Livro do Português errante (2001) :
1
A perigosa mão de Deus
La main périlleuse de Dieu


  • Extraits de Doze Naus (2007) :
1
2
À sombra das árvores milenares
Breve canção do vento oeste
À l'ombre des arbres millénaires
Chanson brève du vent d'ouest


  • Extraits de Nada está escrito (2012) :
1
2
3
4
5
6
7
8
A casa
A mão que escreve
A última estação
Aquele que se perdeu...
Mea culpa
Poema quase metafísico
Saga
Soldado desconhecido
La maison
La main qui écrit
La dernière station
Celui qui s'est perdu...
Mea culpa
Poème quasi métaphysique
Saga
Soldat inconnu


  • Extraits de Bairro Ocidental (2015) :
1
2
3
4
5
6
E de súbito a História
Este rio
Gramática não guarda a vida
O vento e as folhas
Poema e cão
Velhos cadernos quadriculados
Et soudain, l'Histoire
Ce fleuve
Une grammaire ne retient pas la vie
Le vent et les feuilles
Poème et chien
Vieux cahiers à carreaux


  • Extraits de Todos os Poemas são de Amor (2018) :
1
2
3
Bendita sejas tu porque mulher
Gostava de morar na tua pele...
Teoria de amor
Bénie sois-tu car tu es femme...
J'ai aimé vivre dans ta peau...
Théorie de l'amour


  • Extraits de Inéditos (....) :
1
2
3
Poema para Óscar Niemeyer (2003)
Uma flor de verde pinho (1976)
Vésperas de batalha (1989)
Poème pour Oscar Niemeyer
Une fleur de pin vert
Veilles de bataille








Aucun commentaire:

Publier un commentaire