Miguel Torga


• Miguel Torga, pseudonyme d’Adolfo Correia da Rocha, nait le 12 août 1907 à São Martinho de Anta, près de Sabrosa (Trás-os-Montes), et meurt le 17 janvier 1995 à Coimbra

• Originaire d'une famille pauvre de la région montagneuse du nord-est du Portugal, le jeune Torga poursuit de courtes études au petit séminaire de Lamego, en 1918.

• Après avoir renoncé à la prêtrise, il est envoyé par son père, en 1920, pour travailler sur la ferme de son oncle, qui possède une plantation de café, dans le Minas Gerais. Ce dernier trouve l'enfant intelligent et décide de parrainer ses études secondaires au lycée de Léopoldina.
• Au Brésil déjà, il songeait à poursuivre des études de médecine. En 1925, il rentre au Portugal, et trois ans plus tard, s'inscrit à la faculté de médecine de l'Université de Coïmbra où il obtiendra son diplôme en 1933. C'est pendant ces années de faculté qu'il commence à fréquenter les milieux littéraires et amorce sa carrière d'écrivain, publiant pendant de nombreuses années à compte d'auteur.
• Il commence à pratiquer la médecine dans différentes régions du Portugal, notamment dans les terres agraires transmontanes, puis s'installe pour quelques temps à Leira, puis à Coïmbra, comme oto-rhino-laryngologiste. En juillet 1940, il épouse Andrée Crabbé Rocha, qui lui donnera une fille unique, Clara, en 1955. Après la publication de son roman autobiographique « O quarto dia da criação do mundo » en 1939, il est arrêté et incarcéré pendant deux mois, jusqu'en février 1940.
• Le travail de Torga reflète sa rébellion contre l'injustice et sa non-conformité face aux abus de pouvoir. Cela reflète ses origines villageoise, son expérience de médecin, ses contacts avec les pauvres, ainsi que ses cinq années passées au Brésil. Les années 40 et 50 sont les années les plus productives de sa carrière, depuis « Contos da Montanha » en 1941 jusqu'à « Orfeu Rebelde » en 1958.
• Après la révolution des œillets, qui renversa l'Estado Novo en 1974, Torga fait son entrée en politique soutenant Ramalho Eanes à la présidence en 1979. Cependant, opposé à l'agitation et à la publicité il se tient à l'écart des mouvements politiques.
• Dès les années 60, sa notoriété traverse les frontières. Il est nominé par trois fois pour le Prix Nobel. Il recevra le prix Camões - le plus important des prix littéraires de la langue portugaise - en 1989.
***
ŒUVRES POÉTIQUES PUBLIÉES (14 recueils de poèmes) :
• Ansiedade (1928)
• Rampa (1930)
• Abismo (1931)
• O outro livro de Job (1936)
• Lamentação (1943)
• Libertação (1944)
• Odes (1946)
• Nihil Sibi (1948)
• Cântico do Homem (1950)
• Alguns ibéricos (1952)
• Penas do Purgatório (1954)
• Orfeu rebelde (1958)
• Câmara ardente(1962)
• Poemas ibéricos (1965)
• Poesia Completa I, II, III (1997-2017)
   . . à titre posthume

AUTRES PUBLICATIONS :
 • Il a publié aussi cinq recueils de nouvelles et de contes qui ont fait sa renommée : Bichos (1940), Contos da Montanha (1941), Rua (1942), Novos Contos da Montanha (1944), Pedras Lavradas (1951)
 • Un journal en 16 volumes : Diário I/XVI entre 1941 et 1994
 • Des pièces de théâtre : Terra Firme e Mar (1941), O Paraíso (1949), Sinfonia (1947), Eh Baby (1948)
 • Des journaux de voyages : Portugal (1950), Traço de União (1955)
 • Des romans autobiographiques : Criação do Mundo. Os Dois Primeiros Dias (1937), puis O Terceiro . . O Sexto Dia da Criação do Mundo (1938 . . 1981)
 • Des romans : Pão Ázimo (1931), O Senhor Ventura (1943), Vindima (1945), Fogo Preso (1976)
Biographie sur internet : Miguel Torga, vie et oeuvre

________________
POÉSIE EN LIGNE


  • Extraits de Diário I - Cadeia (En prison) :
1
2
Exortação - I, Leiria (1939)
Ariane - I, Aljube (1940)
Exhortation - prison de Leira
Ariane - prison d'Aljube (Lisboa)


  • Extraits de Diário (Journal) I / VIII :
1
2
3
4
Santo e Senha - I, (1941)
Consolação - II, Nazaré (1943)
Quase um poema de amor - V, (1951)
Retrato - VI, (1953)
Mot de passe
Consolation
Presque un poème d’amour
Portrait


  • Extraits de Libertação (1944) :
1
Amor
Amour


  • Extraits de Odes (1946) :
1
2
3
À baco
Aos poetas
À beleza
À Bacchus
Aux poètes
À la beauté


  • Extraits de Cântico do Homem (1950) :
1
Conquista
Conquête


  • Extraits de Penas do Purgatório (1954) :
1
Identidades
Identités


  • Extraits de Orfeu Rebelde (1958) :
1
2
Biografia
Guerra civil
Biographie
Guerre civile


  • Extraits de Câmara ardente (1962) :
1
2
3
Viagem
Calendário
Súplica
Voyage
Calendrier
Supplique


  • Extraits de Poemas ibéricos (1965) :
1
2
3
4
5
António Vieira
Fernando Pessoa
Goya
Loiola
Pesadelo de D. Quixote
António Vieira
Fernando Pessoa
Goya
Loyola
Cauchemar de Don Quichotte


  • Extraits de Diário (Journal) IX / XVI :
1
2
3
4
5
6
7
8
9
Instrução primária - IX (1960-1963)
Guevara - X (1963-1968)
Brasil - XI (1968-1973)
Poema de amor - XIII (1977-1982)
Um poema - XIII (1977-1982)
Sisifo - XIII (1977-1982)
Vesperal - XIV (1982-1987)
Frustração - XV (1987-1989)
Réquiem Por Mim - XVI (1990-1993)
Instruction primaire
Guevara
Brésil
Poème d'amour
Un poème
Sisyphe
Vesprée
Frustration
Requiem de mon for







Aucun commentaire:

Publier un commentaire