Écloga


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Nuno Júdice »»
 
A partilha dos mitos (1982) - Poesia Reunida 1967-2000 »»
 
Italien »»
«« précédent / Sommaire / suivant »»
________________


Écloga
Églogue


Encontrei o segredo, a chave de vidro
das palavras que escrevo, e tenho medo.
Talvez nos campos imensos onde o lírio floresce,
na margem de rio que abriga, de manhã cedo,
os teus pés de ninfa, num engano de idade,
me tenhas visto à sombra de um rochedo,
e se os teus lábios, entreabertos num torpor
de romã, me tocaram num sonho bêbedo,
deles só lembro, imprecisos, fluxos
de incêndio numa hipótese de amor.

J'ai trouvé le secret, la clé de verre
des mots que j'écris, et j'ai peur.
Dans les champs immenses où fleurit le lis,
sur les bords de la rivière où, tôt le matin, vont
tes pieds de nymphe, par une tromperie de l'âge,
il se peut qu'à l'ombre d'un rocher, tu m'aies vu
et si tes lèvres, entrouvertes dans une torpeur
de grenade, m'ont touché, en un songe d'ivresse,
je n'ai d'elles, imprécises, que le souvenir des coulées
de feu d'une hypothèse d'amour.

________________

Charles Amable Lenoir (1860-1926)
Nymphe dans la forêt

Aucun commentaire:

Publier un commentaire