Promontório


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Lêdo Ivo »»
 
Curral de Peixe (1995) »»
 
Italien »»
«« précédent / Sommaire / suivant »»
________________


Promontório
Promontoire


Sempre busquei a profusão das chuvas
e celebrei o excesso.

A porta que se abre à claridade do relâmpago
divide o dia em partes desiguais.
Mas entre a luz e a sombra há um espacço
onde o sonho e a vida acordada se juntam como dois corpos
separados das almas desunidas.
É a este lugar que retorno
quando a chuva cai em Maceió e derruba as folhas
dos cajueiros floridos.
Os goiamuns inquietos percebem nas locas a alteração
 [do mundo
que oscila entre a lama e as raízes dos mangues
como duas cores do arco-íris.

Berço de tanajuras, patria ameaçada pelo trovão,
dunas sonâmbulas que só caminham à noite,
mar que umedece os lábios rachados da areia,
vento que dilacera o promontório,
longe de vós serei um exilado.

Toujours j'ai cherché la profusion des pluies
et célébré l'excès.

La porte qui s'ouvre à la clarté de l'éclair
divise le jour en parties inégales.
Mais entre la lumière et l'ombre est un espace
où le rêve et la vie éveillée se joignent comme deux corps
séparés d'âmes désunies.
C'est de ce lieu que je reviens
quand la pluie tombe sur Maceió et rabat les feuilles
des noix de cajou en fleurs.
Inquiets les crabes en ces lieux perçoivent l'altération
 [du monde
qui oscille entre la boue et les racines de mangrove
comme deux couleurs de l'arc-en-ciel.

Berceau des fourmis atta, pays menacé par le tonnerre,
dunes somnambules qui ne marchent que la nuit,
mer qui mouille les lèvres craquelées du sable,
vent qui dilacère le promontoire,
loin de toi je vais être un exilé.

________________

Wassily Kandinsky
Paysage sous la pluie (1913)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire