A crepitação


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Lêdo Ivo »»
 
Poesia Completa 1940-2004 (2004) »»
 
Italien »»
«« précédent / Sommaire / suivant »»
________________


A crepitação
Le grésillement


Qualquer vida é naufrágio e perdimento.
Quando chegamos ao fim da restinga
encontramos apenas mar e vento.

Onde estão nossos sonhos? Um errante
raio de sol sumiu entre a folhagem,
dentro de nós o dia fez-se pálido.

Cercado pela luz da madrugada
e de mim rodeado, estou sozinho
entre as grutas da terra e a ira do mar.

Última luz da derradeira festa,
crepita na manhã a eternidade.
E a eternidade é tudo o que me resta.

Toute vie est un naufrage et une perte.
En arrivant tout au bout de la plage
Nous ne trouvons que la mer et le vent.

Où sont nos rêves ? Rayons de soleil
Errant disparus dans le feuillage,
Le jour a pali à l'intérieur de nous.

Entouré des lumières de l'aube,
À l'entour de moi-même, je suis seul
dans les grottes et sous l'ire de la mer.

Lueur ultime d'une fête dernière,
L'éternité grésille au petit matin
Et l'éternité est tout ce qui me reste.

________________

Claude Monet
Tempête, côtes de Belle-Île (1886)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire