A clandestina


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Lêdo Ivo »»
 
Crepúsculo civil (1990) »»
 
Italien »»
«« précédent / Sommaire / suivant »»
________________


A clandestina
La clandestine


- Quem é esta clandestina
que dentro de mim viaja

e de mim não se separa
mesmo quando estou dormindo

e aparece nos meus sonhos
breve e leve como a neve?

Quem é esta clandestina
doce e branca e feminina

que me segue quando saio
sombra em mim dissimulada

e torna a voltar comigo
colada ao cair da tarde?

Quem é esta clandestina
que de mim não desembarca?

Sou seu trem ou seu navio?
Seu barco ou seu avião?

E sua voz me responde:
- És meu berço e meu jazigo.

Antes mesmo de nasceres
eu já estava contigo.

E sempre estarei em ti
até o fim da viagem.

– Qui est cette clandestine
qui voyage en moi

et qui de moi ne se sépare
même quand je suis endormi

et qui apparaît dans mes rêves
légère et brève comme la neige ?

Qui est cette clandestine
douce et blanche et féminine

qui me suit quand je sors
ombre en moi dissimulée

et s'en retourne avec moi
engluée à la tombée du jour ?

Qui est cette clandestine
qui de moi ne débarque jamais ?

Suis-je son train ou son navire ?
Sa barque ou son avion ?

Et sa voix me répond :
– Tu es mon berceau et mon caveau.

Avant même de naître
J'étais déjà avec toi.

Et je serai toujours en toi
jusqu'à la fin du voyage.

________________

Voltolino Fontani
La fille triste et pâle (1938)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire