Valsa fúnebre de Hermengarda


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Lêdo Ivo »»
 
As imaginações (1944) »»
 
Italien »»
«« précédent / Sommaire / suivant »»
________________


Valsa fúnebre de Hermengarda
Valse funèbre de Hermengarda


Eis-me junto à tua sepultura, Hermengarda,
para chorar a carne pobre e pura
que nenhum de nós viu apodrecer.

Outros viriam lúcidos e enlutados,
porém eu venho bêbado, Hermengarda, eu venho bêbado.
E se amanhã encontrarem a cruz de tua cova jogada ao chão
não foi a noite, Hermengarda, nem foi o vento.
Fui eu.

Quis amparar a minha embriaguez à tua cruz
e rolei ao chão onde repousas
coberta de boninas, triste embora.

Eis-me junto à tua cova, Hermengarda,
para chorar o nosso amor de sempre.
Não é a noite, Hermengarda, nem é o vento.
Sou eu.

Me voici auprès de ta sépulture, Hermengarda,
pour pleurer ta chair pauvre et pure
que personne d'entre nous n'a vu pourrir.

D'autres viendraient lucides et en deuil,
mais moi je suis venu ivre, Hermengarda, ivre.
Et si demain ils trouvent la croix de ta tombe jetée à terre,
ce ne sera le fait, ni de la nuit, Hermengarda, ni du vent,
mais de moi.

Je voulais appuyer mon ivresse à ta croix
et rouler sur le sol où tu reposes,
couvert de mirabilis, en dépit de ma tristesse.

Me voici auprès de ta tombe, Hermengarda,
Pour pleurer notre amour de toujours.
Ce n'est pas la nuit, Hermengarda, ce n'est pas le vent.
C'est moi.

________________

Maia Stefana Oprea
Procession (2013)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire