O outono em Paris


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Lêdo Ivo »»
 
Um brasileiro em Paris (1955) »»
 
Italien »»
«« précédent / Sommaire / suivant »»
________________


O outono em Paris
L’autumne à Paris


Eis o outono das putas e mendigos.
Nos parques os amantes estremecem
como se fosse a noite que viesse
separar suas mãos entrelaçadas.

Eis o outono dos seres sem abrigo,
das folhas amarelas que se espalham
nas frias alamedas, eis o vento
que corta o dia como uma navalha.

Eis o outono assassino nas esquinas,
com seu andar moroso e a neblina
que mata velhos cães entediados.

Eis o outono final que encerra tudo.
Depois virá a morte, e o lábio mudo
levará, em segredo, as estações.

Voici l'automne des putains et des mendiants.
Dans les parcs, les amants tressaillent
comme si dans la nuit qui va venir devait
se séparer leurs mains entrelacées.

Voici l'automne des êtres sans-abri,
des feuilles jaunies qui s'éparpillent
dans les froides allées, voici le vent
qui découpe le jour comme un rasoir.

Voici l'automne assassin à l'angle de la rue,
et sa démarche morose et le brouillard
qui tue les vieux chiens qui s'ennuient.

Voici l'automne enfin encerclant tout.
Bientôt viendra la mort, et la lèvre muette
qui emportera secrètement les saisons.

________________

John Atkinson Grimshaw
Une route au clair de lune (1880)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire