Viagem


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Miguel Torga »»
 
Câmara ardente (1962) »»
 
Italien »»
«« précédent / Sommaire / suivant »»
________________


Viagem
Voyage


Aparelhei o barco da ilusão
E reforcei a fé de marinheiro.
Era longe o meu sonho, e traiçoeiro
O mar...
(Só nos é concedida
Esta vida
Que temos;
E é nela que é preciso
Procurar
O velho paraíso
Que perdemos).

Prestes, larguei a vela
E disse adeus ao cais, à paz tolhida.
Desmedida,
A revolta imensidão
Transforma dia a dia a embarcação
Numa errante e alada sepultura...
Mas corto as ondas sem desanimar.
Em qualquer aventura.
O que importa é partir, não é chegar.

J'ai gréé la barque de l'illusion
Et renforci la foi du marin.
J'étais loin de mon rêve, et trahissais
La mer…
(Seule nous est accordée
Cette vie
Qui est la nôtre ;
Et c'est là qu'il faut
Rechercher
Le vieux paradis
Que nous avons perdu).

Vite, j’ai largué la voile
Et dis adieu au quai, à la paix interdite
Démesurée,
La révolte immense
Transformant au jour le jour ton embarcation
En un cercueil ailé qui divague…
Mais je fends la vague sans désarmer,
Dans toute aventure,
Ce qui importe c'est de partir non d'arriver.

________________

Egon Schiele
Barque à la voile qui se reflète dans l'eau (1908)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire