Súplica


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Miguel Torga »»
 
Câmara ardente (1962) »»
 
Italien »»
«« précédent / Sommaire / suivant »»
________________


Súplica
Supplique


Agora que o silêncio é um mar sem ondas,
E que nele posso navegar sem rumo,
Não respondas
Às urgentes perguntas
Que te fiz.
Deixa-me ser feliz
Assim,
Já tão longe de ti como de mim.

Perde-se a vida a desejá-la tanto,
Só soubemos sofrer, enquanto
O nosso amor
Durou.
Mas o tempo passou,
Há calmaria…
Não perturbes a paz que me foi dada.
Ouvir de novo a tua voz seria
Matar a sede com água salgada.

Maintenant que le silence est une mer sans vagues,
Et que je peux naviguer sans but,
Ne répond pas
Aux questions urgentes
Que je t'ai posée.
Laisse-moi être heureux
Ainsi,
Déjà si loin de toi, comme de moi.

La vie se perd, à la désirer autant.
Nous avons appris à souffrir seul, alors
Que notre amour
Demeure.
Mais le temps a passé,
Il y a une accalmie...
Ne perturbe pas la paix qui me fut donnée.
Entendre à nouveau ta voix, serait
Étancher la soif avec de l'eau salée.

________________

Giovanni Fattori
Silvestro Lega peignant sur les rochers (1866-1867)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire