Loyola


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Miguel Torga »»
 
Poemas ibéricos (1965) »»
 
Italien »»
«« précédent / Sommaire / suivant »»
________________


Loiola
Loyola


É um pesadelo a ressoar no ouvido:
— Obedece! Obedece! Obedece!
Num ritmo de prece.
O eco da remota intimação
Ordena à consciência do presente
A mesma penitente
Sujeição.

— Obedece! Obedece!
A razõ endurece,
A vontade resiste,
Mas, em nome do eterno
E do inferno,
O cantochão insiste:

— Obedece! Obedece!
E o mundo natural
E universal
Que o sol peninsular doira e aquece,
De repente, aparece
Mergulhado
Numa tristeza negra, que arrefece,
Num luar de sotaina, regelado.

C’est une oppression qui nous rebat les oreilles :
— Obéis ! Obéis ! Obéis !
Sur le rythme de la prière,
L’écho d’une lointaine sommation
Ordonnant à la conscience du présent
La même sujétion
Pénitente.

— Obéis ! Obéis !
La raison s’endurcit,
La volonté résiste,
Mais, au nom de l’éternel
Et de l’enfer,
Le plain-chant s’obstine :

— Obéis ! Obéis !
Et le monde naturel
Et universel
Que le soleil de la péninsule réchauffe et dore,
Soudain apparaît
Immerger dans une tristesse noire qui fraîchit
Sous la soutane d’un clair de lune gelé.

________________

Anonyme romain
Portrait de Saint Ignace de Loyola (XVII siècle)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire