Os amantes submarinos


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Murilo Mendes »»
 
As Metamorfoses (1944) »»
 
Italien »»
«« précédent / Sommaire / suivant »»
________________


Os amantes submarinos
Les amants sous-marins


Esta noite eu te encontro nas solidões de coral
Onde a força da vida nos trouxe pela mão.
No cume dos redondos lustres em concha
Uma dançarina se desfolha.
Os sonhos da tua infância
Desenrolam-se da boca das sereias.
A grande borboleta verde do fundo do mar
Que só nasce de mil em mil anos
Adeja em torno a ti para te servir,
Apresentando-te o espelho em que a água se mira,
E os finos peixes amarelos e azuis
Circulando nos teus cabelos
Trazem pronto o líquido para adormecer o escafandrista.
Mergulhamos sem pavor
Nestas fundas regiões onde dorme o veleiro,
À espera que o irreal não se levante em aurora
Sobre nossos corpos que retornam à água do paraíso.
Cette nuit je te retrouve dans les solitudes du corail
Où la force de vie nous a conduit par la main.
Au sommet des lustres aux rondeurs de coquillage
S'effeuille une danseuse.
Les rêves de ton enfance
Se déroulent dans la bouche des sirènes.
Le grand papillon verdâtre des fonds de mer
Qui seulement renait tous les mille ans
Voltige autour de toi pour te servir,
Te présente le miroir dans lequel l'eau se mire,
Et les fins poissons jaunes et bleus
Circulant dans tes cheveux
Apportent le liquide préparé pour endormir le scaphandrier.
Nous plongeons sans crainte
Dans ces régions profondes où le voilier s'endort,
En espérant que l'irréel ne se lèvera pas à l'aube
Sur nos corps qui retournent vers l'eau du paradis.
________________

Damien Hirst
Les trésors de l'épave de l'Incroyable
(Venise - 2017)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire