Picasso


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Murilo Mendes »»
 
Tempo Espanhol (1959) »»
 
Italien »»
«« précédent / Sommaire / suivant »»
________________


Picasso
Picasso


Quem pega a vida à unha como tu?
Só mesmo Espanha, tua mãe e mestra.
Paris formou o espaço da tua técnica,
Mas Espanha te deu o estilo de contrastes,
O gosto de regressar ao centro do problema,
De investigar a matéria da vida
E atingir o osso:
Construindo e destruindo ao mesmo tempo.

Situas o objeto inimigo,
Súbito assimilado.
As cores são de inventor, não de colorista.
A natureza morta
Retoma a lição espanhola:
Os elementos do quadro são "dramatis personae"
Que se cruzam no silêncio fértil.
Roma, Grécia ou África
Te servem de pretexto plástico:
O corpo extrai da vida
Sua força pessoal e polêmica.

Feito à imagem da Espanha, tu, Picasso,
Soubeste fundir a força e a contenção.

Qui prend la vie comme toi par les cornes ?
L'Espagne seule, ta mère, et qui t'enseigne
. Paris a formé l’espace de ta technique,
Mais l'Espagne t'a donné le style des contrastes,
Le goût d'un retour au centre du problème,
L'investigation du matériau de la vie
Jusqu'à l'os :
Construire et détruire dans le même temps.

Tu situes l'objet hostile,
Soudain assimilé.
Tes couleurs sont d'un inventeur, non d'un coloriste.
La nature morte
Reprend la leçon espagnole :
Les éléments du tableau sont « dramatis personae »1
Qui se croisent en un silence fertile.
Rome, la Grèce ou l'Afrique
Te servent de prétexte, qui est plastique :
Le corps extrait de la vie
Sa force personnelle et controversée.

Toi, Picasso, tu es fait à l'image de l'Espagne,
Tu as su combiner force et contention.

________________

Pablo Picasso
Les Demoiselles d'Avignon (1907)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire