O Mar, a Escada e o Homem


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Augusto dos Anjos »»
 
Eu (1912) »»
 
Italien »»
«« précédent /  Sommaire / suivant »»
________________


O Mar, a Escada e o Homem
La Mer, l'Échelle et l'Homme


"Olha agora, mamífero inferior,
"À luz da epicurista ataraxia,
"O fracasso de tua geografia
"E do teu escafandro esmiuçador!

"Ah! Jamais saberás ser superior,
"Homem, a mim, conquanto ainda hoje em dia,
"Com a ampla hélice auxiliar com que outrora ia
"Voando ao vento o vastíssimo vapor.

"Rasgue a água hórrida a nau árdega e singre-me!"
E a verticalidade da Escada íngreme:
"Homem, já transpuseste os meus degraus?!"

E Augusto, o Hércules, o Homem, aos soluços,
Ouvindo a Escada e o Mar, caiu de bruços
No pandemônio aterrador do Caos!

« Regarde maintenant, mammifère inférieur,
« À la lumière de l'épicurienne ataraxie,
« Le fracas de ta géographie
« Et de ton scaphandre inquisiteur !

« Ah ! jamais tu ne sauras, Homme, être
« Supérieur à moi, bien qu'au-jour-d'hui encore,
« Avec la grande hélice auxiliaire, avec laquelle, jadis,
« l'immense vapeur, là volant au vent, la fringante

« Nef déchire l'eau hideuse et cingle vers moi ! »
Et la verticalité de l'Échelle abrupt :
« Homme, franchissais-tu déjà les degrés ?! »

Et Augusto, l'Hercule, l'Homme aux sanglots,
En écoutant l'Échelle et la Mer, est tombé la tête en bas
dans le pandémonium effroyable du Chaos !

________________

Jean de Bologne, dit Giambologna
Hercule et le Centaure (1599)
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire