Volta ao lar


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Ferreira Gullar »»
 
Toda poesia (1980) »»
 
Italien »»
«« précédent / Sommaire / suivant »»
________________


Volta ao lar
Retour chez soi


Entra em casa o poeta de 52 anos.
Transpõe a sala vai até o escritório
larga a pasta tira o paletó -
de repente
sabe que vai morrer.
Com o paletó na mão
dirige-se ao quarto.
Não vai morrer hoje
nem amanhã talvez: apenas sabe
a verdade-lâmina
que sempre soube
e lhe esplende na carne: vai
morrer
embora neste momento
esteja despindo as calças
com que veio da rua.


Un poète de 52 ans rentre chez lui.
Il traverse le salon va jusqu'à son bureau
jette sa serviette enlève sa veste –
et soudain
s'aperçoit qu'il va mourir.
Le paletot à la main
il se dirige vers la chambre.
Il ne mourra pas aujourd'hui
ni demain peut-être : ne sachant que
la vérité-couperet
qu'il a toujours connu
et qui resplendit dans sa chair : il va
mourir c'est sûr
bien qu'à ce stade
il ne fait qu'enlever le froc
qu'il portait dans la rue.

________________

Edward Hopper
Bureau dans une petite ville (1953)
...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire