Quem ama inventa...


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Mario Quintana »»
 
A cor do invisível (1989) »»
 
Italien »»
«« précédent /  Sommaire / suivant »»
________________


Quem ama inventa...
Celui qui aime invente...


Quem ama inventa as coisas a que ama…
Talvez chegaste quando eu te sonhava.
Então de súbito acendeu-se a chama!
Era a brasa dormida que acordava…

E era um revôo sobre a ruinaria,
No ar atônito bimbalhavam sinos,
Tangidos por uns anjos peregrinos
Cujo dom é fazer ressureições…

Um ritmo divino? Oh! simplesmente
O palpitar de nossos corações
Batendo juntos e festivamente,
Ou sozinhos, num ritmo tristonho…

Ó! Meu pobre, meu grande amor distante,
Nem sabes tu o bem que faz à gente
Haver sonhado… e ter vivido o sonho!

Celui qui aime invente les choses qu'il aime ...
Peut-être es-tu venue lorsque j'ai rêvé de toi.
Puis soudain s'est allumée la flamme !
Ce fut la braise endormie qui s'éveilla ...

Ce fut un nouvel envol au-dessus des ruines,
Dans l'air étonné les cloches tintèrent,
touchées par l'un des anges pérégrins
Qui ont le don de faire des résurrections ...

Un rythme divin ? Oh ! simplement
La palpitation de nos cœurs
Qui battent ensemble, unis dans la fête,
Ou seuls, à un rythme un peu triste...

Ô ! Mon pauvre, mon grand amour si lointain,
Ne sais-tu pas quel bien cela fait aux gens
D'avoir rêvé… et d'avoir vécu leur rêve !

________________

Élise Dartmour
Harmas (2017)
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire