A porta branca


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Fiama Hasse Pais Brandão »»
 
Cenas vivas (2000) »»
 
Italien »»
«« précédent /  Sommaire / suivant »»
________________


A porta branca
La porte blanche


Por detrás desta porta,
uma de todas as portas que para mim se abrem
 e se fecham,
estou eu ou o universo que eu penso.
Deste meu lado, dois olhos que vigiam
os fenómenos naturais, incluindo a celeste mecânica
e as sociedades humanas, sedentárias e transumantes.

Mas podem os olhos fazer a sua enumeração,
e pode o pensado universo infindamente ir-se,
que para mim o que hoje importa
é aquela olhada vaga porta.

Que ela seja só como a vejo, a porta branca,
com duas almofadas em recorte,
lançada devagar sobre o vão do jardim,
onde o gato, por uma fenda aberta
pela sua pata, tenta ver-me,
tão alheio a versos e a universos.

Derrière cette porte,
l'une parmi toutes celles qui pour moi s'ouvrent
et se ferment,
il y a moi ou l'univers que je pense.
De mon côté, deux yeux qui surveillent
les phénomènes naturels, incluant la céleste mécanique
et les sociétés humaines, sédentaires et transhumantes.

Mais les yeux peuvent bien faire leur énumération,
et la pensée-univers peut s'en aller infiniment,
pour moi ce qui importe aujourd'hui
est ce regard vague à la porte.

Qu'elle soit comme je la vois, rien qu'une porte blanche,
avec en découpe deux coussinets,
lancée lentement sur le vide du jardin,
où le chat, par une lézarde ouverte
avec sa patte, essaie de me voir,
si absent aux vers et aux univers.

________________

Vilhelm Hammershøi
Porte blanche (1913)
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire