Epígrafe para a Arte de Furtar


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Jorge de Sena »»
 
Fidelidade (1958) »»
 
Italien »»
«« précédent /  Sommaire / suivant »»
________________


Epígrafe para a Arte de Furtar
Épigraphe sur l'Art du Vol


Roubam-me Deus
outros o Diabo
– quem cantarei?
 
roubam-me a Pátria;
e a Humanidade
outros ma roubam
– quem cantarei?
 
sempre há quem roube
quem eu deseje;
e de mim mesmo
todos me roubam
– quem cantarei?
 
roubam-me a voz
quando me calo,
ou o silêncio
mesmo se falo
– aqui del rei!

Ils m'ont volé Dieu
d'autres le Diable
– qui vais-je chanter ?

ils m'ont volé ma Patrie ;
et l'Humanité
d'autres me l'ont volée
– que vais-je chanter ?

il y a toujours quelqu'un
qui vole qui je désire
et de moi-même
tous me volent
– comment chanter ?

ils volent ma voix
quand je me tais
ou le silence
même si je parle
– Au secours !

________________

Pieter Brueghel l'Ancien
Le paysan et le voleur de nid (1568)
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire