Fernão De Magalhães


Nom :
 
Recueil :
Source :
 
Autre traduction :
Nuno Rocha Morais »»
 
Galeria (2016) »»
http://nunorochamorais.blogspot.com (Septembre 2019) »»
 
Italien »»
«« précédent / Sommaire / suivant »»
________________


Fernão De Magalhães
Fernand de Magellan


Ali, onde já a praia deve mar
E as ondas se repartem em chegada
Ou regresso ao oceano do horizonte;
Ali, onde o vento inda é eco de luta

E as conchas inda esgares de outro sangue;
Ali onde caiu quem nunca cai,
Ali onde jaz o nome da aventura
Ali, o unificador da união,

Guia imolado para que houvesse
Nova luz no caminho já traçado,
Para que entre a bruma clareasse

A terra, p´ra que houvesse um limite
Para que este mundo fosse o nosso,
Para que a humanidade fosse nossa.

Là, où la plage déjà doit être la mer
Et les vagues se séparer en arrivant
Ou retourner à l'horizon de l'océan ;
Là où le vent est encore l'écho d'une lutte

Et les coquillages encore rictus d'un autre sang;
Là où est tombé qui ne tombe jamais,
Là où gît le nom de l'aventure
Là, est l'unificateur de l'union,

Guide immolé pour qu'il y ait, nouvelle,
Une lumière sur le chemin déjà tracé,
Afin que sous la brume se clarifiât

La terre, alors qu'il y avait une limite
Pour que ce monde soit le nôtre,
Pour que l'humanité soit nôtre.

________________

Ferdinan Magellanus
Artiste inconnu (XVI ou XVII)
...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire