O cume da tarde arredonda-se...


Nom :
 
Recueil :
Source :
 
Autre traduction :
Nuno Rocha Morais »»
 
Poèmes inédits »»
nunorochamorais.blogspot.com (août 2019) »»
 
Italien »»
«« précédent / Sommaire / suivant »»
________________


O cume da tarde arredonda-se...
Le soir en ses hauts s'arrondit...


O cume da tarde arredonda-se,
Erodido pelo tempo,
E, todavia, os longos comboios
De barrocas e diurnas flores
Cruzem, lentos, as cúpulas,
Espalhando o seu perfume fútil,
Chocando uns com os outros,
Rebentando-se, esvaziando-se –
Secos dedos apontados, corações estáticos.

A Leste, um pulso consome-se,
As veias já são percorridas
Por um sangue arrastado.
Uma palavra apodrece;
Timor - Temor.

Le soir en ses hauts s'arrondit,
Érodé par le temps,
Et, néanmoins, de longs convois
De fleurs baroques et diurnes
Traversent lentement les dômes,
Répandant leur futile parfum,
Se heurtant les uns les autres
Pour éclater en vol et s'évanouir –
Doigts secs effilés, cœurs statiques.

À l'Est, un battement se consume,
Les veines déjà sont parcourues
Par un sang qui s'épuise.
Un mot pourrissant :
Timor – Terreur.

________________

Sophie Rocco
Terre des hommes (2018)
...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire