Água de remanso


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Thiago de Mello »»
 
Faz escuro mas eu canto (1965) »»
 
Italien »»
«« précédent /  Sommaire / suivant »»
________________


Água de remanso
Eau calme, stagnante


Cismo o sereno silêncio:
sou: estou humanamente
em paz comigo: ternura.

Paz que dói, de tanta.
Mas orvalho. Em seu bojo
estou e vou, como sou.

Ternura: maneira funda,
cristalina do meu ser.
Água de remanso, mansa
brisa, luz de amanhecer.

Nunca é a mágoa mordendo.
Jamais a turva esquivança,
o apego ao cinzento, ao úmido,
a concha que aquece na alma
uma brasa de malogro.

É ter o gosto da vida,
amar o festivo, o claro,
é achar doçura nos lances
mais triviais de cada dia.

Pode também ser tristeza:
tranquilo na solidão macia.
Apaziguado comigo,
meu ser me sabe: e me finca
no fulcro vivo da vida.

Sou: estou e canto.

Je médite en un paisible silence :
être : je suis humainement
en paix avec moi-même : et tendre.

Une paix qui fait mal, si mal.
Mais de rosée. En son sein
Je suis et je vais, comme je suis.

Tendresse : à la façon profonde
et cristalline de mon être.
Eau calme, stagnante, si douce
brise, lumière matutinale.

Jamais le chagrin n'est mordant.
Jamais le retrait n'est turbide,
l'attachement au gris, l'humide,
la coquille qui chauffe l'âme
une braise pour le désastre.

C'est avoir le goût de la vie,
aimer la fête, la clarté,
c'est trouver doux les élans
les plus triviaux de chaque jour.

Cela peut être aussi la tristesse :
tranquille, d'une douce solitude.
Viens te pacifier avec moi,
mon être me connaît : m'installe
à l'appui vivant de la vie.

Être : je suis et chante.

________________

Paul Gauguin
Nave Nave Mahana (1896)
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire