É nos porões


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Thiago de Mello »»
 
Campo de Milagres (1998) »»
 
Italien »»
«« précédent /  Sommaire / suivant »»
________________


É nos porões
C'est dans les caves


Faço o poema com a mesma
ciência e delicadeza
com que, mãos adolescentes,
e a imaginação nas nuvens,
fazia o meu papagaio.
Sempre trabalhei sozinho
no alto porão do sobrado,
onde as talas repousavam.
Para urdir a luz do poema,
preciso ir aos meus porões
onde as palavras me esperam.

Je fais mon poème avec le même
savoir et la même délicatesse
que, par des mains adolescentes,
et l'imagination dans les nuages,
je faisais mon cerf-volant.
J'ai toujours travaillé seul
sur le grand parquet de l'entre-sol,
où reposaient les vergues.
Pour tramer la lumière du poème,
il faut que j'aille dans mes caves
où m'attendent les mots.

________________

Djanira da Motta e Silva
Enfant et son cerf-volant (1950)
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire