Ninguém me habita


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Thiago de Mello »»
 
De uma vez por todas (1996) »»
 
Italien »»
«« précédent /  Sommaire / suivant »»
________________


Ninguém me habita
Nul n'habite en moi


Ninguém me habita. A não ser
o milagre da matéria
que me faz capaz de amor,
e o mistério da memória
que urde o tempo em meus neurônios,
para que eu, vivendo agora,
possa me rever no outrora.

Ninguém me habita. Sozinho
resvalo pelos declives
onde me esperam, me chamam
(meu ser me diz se as atendo)
feiúras que me fascinam,
belezas que me endoidecem.

Nul n'habite en moi. Si ce n'est
le miracle de la matière
qui me rend capable d'amour,
et le mystère de la mémoire
qui tisse le temps dans mes neurones,
pour que moi, vivant tantôt,
je puisse me revoir jadis.

Nul n'habite en moi. Seul
je dérape sur les pentes
où m'attendent, m'appellent
(mon être me dit, si je les écoute)
des hideurs qui me fascinent,
des beautés qui m'affolent.

________________

René Magritte
Mémoire (1948)
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire