Enquanto o Ano Novo...


Nom :
 
Recueil :
Source :
 
Autre traduction :
Nuno Rocha Morais »»
 
Poèmes inédits »»
nunorochamorais.blogspot.com (janvier 2021) »»
 
Italien »»
«« précédent / Sommaire / suivant »»
________________


Enquanto o Ano Novo...
Tandis que l'An Nouveau...


Enquanto o Ano Novo se aquieta pela casa
E visita os primeiros sonos,
Eu medito na tua memória,
Nos acontecimentos que dela saíram,
Orlas de espumas de um tempo antigo.
Ouvi-te falar da tropa como o paraíso,
Talvez uma daquelas ironias,
Necrológios, uma linguagem
Que só na tua memória é inteligível,
Mesmo num ar que nada sabe de pássaros,
Num sangue de folhas mortas,
Porque então só aí o ar é claro,
Só aí o teu corpo compreende a respiração,
Os olhos conhecem os climas das suas cores.

Tandis que l'An Nouveau s'apaise à la maison
Et rend visite aux premiers songes,
Je médite à ta mémoire,
Sur les événements qui en sont issus,
Ourlets d'écume d'une époque ancienne.
Tu parlais de la troupe comme d'un paradis,
Peut-être une de tes ironies,
de tes nécrologies, un langage
intelligible seulement dans ta mémoire,
Même si l'air ne sait rien des oiseaux,
Dans un sang de feuilles mortes,
Parce que l'air seul est clair alors,
Et que ton corps seul comprend alors la respiration,
Les yeux connaissent les climats de leurs couleurs.

________________

Paul Sérusier
Le talisman (1888)
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire