A Casa do Tempo Perdido


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Carlos Drummond de Andrade »»
 
Farewell (1996) »»
 
Italien »»
«« précédent /  Sommaire / suivant »»
________________


A casa do tempo perdido
La cabane du temps perdu


Bati no portão do tempo perdido, ninguém atendeu.
Bati segunda vez e mais outra e mais outra.
Resposta nenhuma.
A casa do tempo perdido está coberta de hera
pela metade; a outra metade são cinzas.

Casa onde não mora ninguém, e eu batendo e chamando
pela dor de chamar e não ser escutado.
Simplesmente bater. O eco devolve
minha ânsia de entreabrir esses paços gelados.
A noite e o dia se confundem no esperar,
no bater e bater.

O tempo perdido certamente não existe.
É o casarão vazio e condenado.

J'ai frappé à la porte du temps perdu, personne pour me répondre.
J'ai frappé encore une fois, puis une autre et une autre.
Aucune réponse.
La cabane du temps perdu est couverte de lierre
pour moitié ; de cendres pour l'autre.

Cabane où personne ne demeure, et je frappe et j'appelle
dans la douleur d'appeler et n'être pas entendu.
Simplement je frappe. Et l'écho revient
de mon envie d’entrebâiller la porte de ces palais de glace.
La nuit et le jour se confondent avec l'espoir,
frapper, et refrapper.

Le temps perdu certainement n'existe pas.
C'est un lieu vide et condamnée.

________________

Marcel Duchamp
Étant donné... (la porte du regardeur) (1946-1966)
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire