Poema


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Mário Cesariny »»
 
Pena Capital (1957) »»
 
Italien »»
«« précédent /  Sommaire / suivant »»
________________


Poema
Poème


Faz-se luz pelo processo
de eliminação de sombras
Ora as sombras existem
as sombras têm exaustiva vida própria
não dum e doutro lado da luz mas no próprio seio dela
intensamente amantes loucamente amadas
e espalham pelo chão braços de luz cinzenta
que se introduzem pelo bico nos olhos do homem

Por outro lado a sombra dita a luz
não ilumina realmente os objectos
os objectos vivem às escuras
numa perpétua aurora surrealista
com a qual não podemos contactar
senão como amantes
de olhos fechados
e lâmpadas nos dedos e na boca

La lumière se fait par le processus
d'élimination des ombres
Dès lors les ombres existent
les ombres ont une vie propre exhaustive
non de chaque côté de la lumière mais de l'intérieur
intensément amoureuses follement aimées
qui étendent sur le sol leurs bras de lumière grise
et s'introduisent par le bec dans les yeux de l'homme

D'un autre côté l'ombre dicte la lumière
n'illumine pas réellement les objets
les objets vivent dans le noir
dans une perpétuelle aurore surréaliste
avec laquelle nous ne pouvons pas communiquer
si ce n'est en amoureux
des yeux fermés
et des ampoules sur les doigts et dans la bouche

________________

Heidrun Reymann
Clair-obscur (2015)
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire