O poema do amigo


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Mario Quintana »»
 
O Aprendiz de Feticeiro (1950) »»
 
Italien »»
«« précédent /  Sommaire / suivant »»
________________


O poema do amigo
Le poème de l'ami


Estranhamente esverdeado e fosfóreo,
Que de vezes já o encontrei, em escusos bares
 submarinos,
O meu calado cúmplice!

Teríamos assassinado juntos a mesma datilógrafa?
Encerráramos um anjo do Senhor nalgum escuro
 calabouço?

Éramos necrófilos
Ou poetas?
E aquele segredo sentava-se ali entre nós todo o tempo,
Como um convidado de máscara.

E nós bebíamos lentamente a ver se recordávamos...
E através das vidraças olhávamos os peixes maravilhosos
e terríveis cujas complicadas formas eram tão difíceis de compreender como os nomes com que os catalogara Marcus Gregorovius na sua monumental Fauna Abyssalis.

Étrangement verdâtre et phosphorescent,
Combien de fois déjà, ne l'ai-je rencontré, en des bars sous-
 marins et borgnes,
Mon silencieux complice !

Aurions-nous ensemble assassiné la même dactylo ?
Bouclé un ange du Seigneur dans quelque obscure
 cachot ?

Étions-nous nécrophiles
Ou bien poètes ?
Et ce secret était-il là entre nous, pour toujours
Comme un invité masqué.

Nous avons bu lentement pour voir si nous nous souvenions ...
Et à travers les vitres, nous avons regardé les poissons merveilleux et terribles dont les formes compliquées étaient si difficiles à comprendre, noms par lesquels Marcus Gregorovius les avaient catalogués dans sa monumentale Fauna Abyssalis.

________________

Damien Hirst
La main du naufrage (2017)
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire