Sétimo Dia


Nome:
 
Collezione:
 
Altra traduzione:
Manuel António Pina »»
 
Atropelamento e fuga (2001) »»
 
Italien »»
«« précédent/  Sommaire / suivant »»
________________


Sétimo Dia
Septième jour


 Ao Manuel Hermínio

Voltámos, um a um, da tua morte

para a nossa vida como quem regressa a casa
de uma longa viagem. Para trás ficaram recordações,
 países,
e agora é como se te tivéssemos sonhado.

A voz que, diante da escuridão, suspendemos
quando se desmoronou o mundo para o fundo de ti
erguêmo-la de novo para os afazeres diurnos
e para as horas comuns.

Ainda ontem estávamos sozinhos diante do Horror
e já somos reais outra vez.
A própria dor adormeceu no nosso colo
como um animal de companhia

 à Manuel Hermínio

Un à un, nous sommes revenus de ta mort

jusqu'à nos vies comme on retourne à la maison
après un long voyage. Derrière nous il y avait souvenirs,
et pays,
et maintenant c'est comme si nous t'avions rêvé.

La voix que nous avions, devant les ténèbres, suspendue
lorsque au fond de toi le monde s'était effondré
nous l'avons relancé pour les jours de nos affaires
et pour les heures communes.

Hier encore, nous étions seuls face à l'Horreur
et voilà que nous sommes à nouveau réels.
La douleur elle-même s'est endormie sur nos genoux.
comme un animal de compagnie.

________________

Émile Bernard
Les funérailles de Van Gogh (1893)
...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire