Soneto de Fidelidade


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Vinícius de Moraes »»
 
Poemas, Sonetos e Baladas (1946) »»
 
Italien »»
«« précédent /   Sommaire / suivant »»
________________


Soneto de Fidelidade
Sonnet de la fidélité


De tudo, ao meu amor serei atento
Antes, e com tal zelo, e sempre, e tanto
Que mesmo em face do maior encanto
Dele se encante mais meu pensamento.

Quero vivê-lo em cada vão momento
E em seu louvor hei de espalhar meu canto
E rir meu riso e derramar meu pranto
Ao seu pesar ou seu contentamento.

E assim, quando mais tarde me preocupe
Quem sabe a morte, angústia de quem vive
Quem sabe a solidão, fim de quem ama

Eu possa me dizer do amor (que tive)
Que não seja imortal, posto que é chama
Mas que seja infinito enquanto dure.

En tout, à mon amour je serai attentif
Toujours et avant tout et avec un tel zèle,
Que même en face des plus grands enchantements
Mes pensées ne seront enchantés que par lui

Je veux le vivre en chaque instant même perdu
Et pour son éloge divulguer mes chansons
Et rire de mes rires et pleurer de mes pleurs
Lorsqu'il a du chagrin ou qu'il a du plaisir

Et ainsi, plus tard lorsque viendra me chercher,
Qui sait, la mort peut-être et l'angoisse de vivre,
Ou la solitude - la fin de ceux qui aiment,

Alors je pourrai dire de l'amour (que j'ai eu) :
Bien qu'il ne soit pas plus immortel qu'une flamme,
Qu'il nous est infini aussi longtemps qu'il dure.

________________

Dante Gabriel Rossetti
Le Roman de la Rose (1864)
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire