A escrita é a minha primeira morada...


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Al Berto »»
 
Salsugem (1984) »»
 
Italien »»
«« précédent / Sommaire / suivant »»
________________


A escrita é a minha primeira morada...
L'écriture est ma première demeure...


A escrita é a minha primeira morada de silêncio
a segunda irrompe do corpo movendo-se por trás
das palavras
extensas praias vazias onde o mar nunca chegou
deserto onde os dedos murmuram o último crime
escrever-te continuamente... areia e mais areia
construindo no sangue altíssimas paredes de nada
esta paixão pelos objectos que guardaste
esta pele-memória exalando não sei que desastre
a língua de limos
espalhávamos sementes de cicuta pelo nevoeiro
dos sonhos
as manhãs chegavam como um gemido estelar
e eu perseguia teu rasto de esperma à beira-mar
outros corpos de salsugem atravessam o silêncio
desta morada erguida na precária saliva do crepúsculo

L'écriture est ma première demeure de silence
la seconde fait irruption du corps se mouvant derrière
les paroles
vastes plages vides où la mer jamais n'arrive
désert où les doigts murmurent le dernier crime
pour t'écrire continuellement... du sable encore du sable
à construire dans le sang de très hauts murs de néant
cette passion pour les objets que tu as gardés
cette peau-mémoire exhalant je ne sais quel désastre
la langue des limons
Nous avons semé des graines de ciguë dans le brouillard
des rêves
les matins sont venus comme un gémissement stellaire
Et j'ai suivi ta trace de sperme au bord de la mer
d'autres corps d'argile et de sel traversent le silence
de cette demeure bâtie dans la salive précaire du crépuscule

________________

Eduardo Sarabia
Rêve dans le désert (2013)
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire