Cabeludinho - 9


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Manoel de Barros »»
 
Poemas concebidos sem pecado (1937) »»
 
Italien »»
«« précédent /  Sommaire / suivant »»
________________


Cabeludinho - 9
Chevelu - 9


Entrar na Academia já entrei
mas ninguém me explica por que essa torneira
aberta
neste silêncio de noite
parece poesia jorrando…
Sou bugre mesmo
me explica mesmo
me ensina modos de gente
me ensina a acompanhar um enterro de cabeça baixa
me explica por que um olhar de piedade
cravado na condição humana
não brilha mais que anúncio luminoso?
Qual, sou bugre mesmo
só sei pensar na hora ruim
na hora do azar que espanta até a ave da saudade
Sou bugre mesmo
me explica mesmo
se eu não sei parar o sangue, que que adianta
não ser imbecil ou borboleta?
Me explica por que penso naqueles moleques
como nos peixes
que deixava escapar do anzol
com queixo arrebentado?
Qual, antes melhor fechar esta torneira, bugre velho…

Entrée de l'Académie, j'entre désormais
sans personne pour m'expliquer pourquoi ce robinet
ouvert
dans un silence aussi noir
me semble poésie jaillissante ...
Et mal dégrossi même,
qui, pour m'expliquer
et m'apprendre les mœurs
m'apprendre à suivre un enterrement tête baissée
m'expliquer pourquoi un regard de pitié
même enraciné dans la condition humaine
ne brille pas plus qu'une enseigne lumineuse ?
Oui, vraiment je suis fruste
Je ne sais quoi penser au mauvais moment
à la mal heure qui stupéfie même l'oiseau de nostalgie
Et mal dégrossi même,
qui, pour m'expliquer
si je ne sais comment arrêter le sang, à quoi bon
n'être pas un imbécile ou un papillon ?
Qui pour m'expliquer pourquoi je pense à ces mômes
comme d'un fretin
que je laisse échapper à l'hameçon
avec la mâchoire fracassée ?
Qui donc. Mieux vaut fermer ce robinet, vieux bougre …

________________

Fu Site - Sans titre (2019)
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire