O pêssego


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Manoel de Barros »»
 
Poemas rupestres (2004) »»
 
Italien »»
«« précédent /  Sommaire / suivant »»
________________


O pêssego
La pêche


Proust
Só de ouvir a voz de Albertine entrava em
orgasmo. Se diz que:
O olhar de voyeur tem condições de phalo
(possui o que vê).
Mas é pelo tato
Que a fonte do amor se abre.
Apalpar desabrocha o talo.
O tato é mais que o ver
É mais que o ouvir
É mais que o cheirar.
É pelo beijo que o amor se edifica.
É no calor da boca
Que o alarme da carne grita.
E se abre docemente
Como um pêssego de Deus.

Proust
Rien que d'entendre la voix d'Albertine éprouvait
un orgasme. On dit que :
L’œil du voyeur a les modalités du phallus
(il possède ce qu'il voit).
Mais c'est par le toucher
Que la source de l'amour.s'ouvre
Palper débroche la tige.
Le toucher est plus que le voir
Est plus que l'entendre
Est plus que le sentir
C'est par le baiser que l'amour se construit.
C'est dans la chaleur de la bouche
Que le cri de la chair s'alarme.
Et s'ouvre doucement
Comme une pêche de Dieu.

________________

Paul Gauguin
Nature morte avec pêche (1897)
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire