Versos Íntimos


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Augusto dos Anjos »»
 
Eu (1912) »»
 
Italien »»
«« précédent /  Sommaire / suivant »»
________________


Versos Íntimos
Vers intimes


Vês?! Ninguém assistiu ao formidável
Enterro de tua última quimera.
Somente a Ingratidão — esta pantera —
Foi tua companheira inseparável!

Acostuma-te à lama que te espera!
O Homem, que, nesta terra miserável,
Mora, entre feras, sente inevitável
Necessidade de também ser fera.

Toma um fósforo. Acende teu cigarro!
O beijo, amigo, é a véspera do escarro,
A mão que afaga é a mesma que apedreja.

Se a alguém causa inda pena a tua chaga,
Apedreja essa mão vil que te afaga,
Escarra nessa boca que te beija!

Vois ! Personne n'a assisté au formidable
Enterrement de ta dernière chimère. Rien
Seulement l'Ingratitude – cette panthère –
Qui fut toujours ta compagne inséparable !

Accoutume-toi à la boue qui t'attend !
Car sur cette misérable terre, l'Homme qui
Demeure parmi les bêtes, sent l'inévitable
Nécessité d'être un animal très violent.

Craque une allumette. Allume ton cigare !
Ami, le baiser est l'annonce du crachat,
La main qui cajole est la même qui lapide.

Si quelqu'un ajoute du fiel à ta blessure
Lapide cette sale main qui te cajole,
Crache au fond de cette bouche qui te baise !

________________

Lawrence Alma-Tadema
Courtship - The Proposal (1894)
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire