Ceticismo


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Augusto dos Anjos »»
 
Eu e outras poesias (1928 et suivantes) »»
 
Italien »»
«« précédent /  Sommaire / suivant »»
________________


Ceticismo
Scepticisme


Desci um dia ao tenebroso abismo,
Onde a dúvida ergueu altar profano;
Cansado de lutar no mundo insano,
Fraco que sou, volvi ao ceticismo.

Da Igreja - a Grande Mãe - o exorcismo
Terrível me feriu, e então sereno,
De joelhos aos pés do Nazareno
Baixo rezei, em fundo misticismo:

- Oh! Deus, eu creio em ti, mas me perdoa!
Se esta dúvida cruel qual me magoa
Me torna ínfimo, desgraçado réu.

Ah, entre o medo que o meu Ser aterra,
Não sei se viva p’ra morrer na terra,
Não sei se morra p’ra viver no Céu!

Un jour, descendu dans l'abîme ténébreux
Où le doute érigeait un autel d'impiété, moi
Fatigué de me battre en un monde insensé,
Pitoyable, je me tournais vers le scepticisme.

De l'Église – la Grande Mère – l'exorcisme
Terrible me blessa, puis apaisé, à genoux
Aux pieds du Nazaréen, je me mis à prier,
Tout bas, jusqu'au fond du mysticisme:

– Oh ! Dieu, je crois en toi, mais pardonne !
Si ce doute cruel qui me fait tant de mal
Me rend coupable, infime et misérable.

Ah, du creux de la peur où mon Être atterrit
Je ne sais si je vis pour mourir sur la terre,
Je ne sais s'il me faut mourir pour vivre au Ciel.

________________

Alberto Giacometti
Portrait de Yanaihara (1960)
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire