Mágoas


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Augusto dos Anjos »»
 
Eu e outras poesias (1928 et suivantes) »»
 
Italien »»
«« précédent /  Sommaire / suivant »»
________________


Mágoas
Chagrins


Quando nasci, num mês de tantas flores,
Todas murcharam, tristes, langorosas,
Tristes fanaram redolentes rosas,
Morreram todas, todas sem olores.

Mais tarde da existência nos verdores
Da infância nunca tive as venturosas
Alegrias que passam bonançosas,
Oh! Minha infância nunca tive flores!

Volvendo à quadra azul da mocidade,
Minh'alma levo aflita à Eternidade,
Quando a morte matar meus dissabores.

Cansado de chorar pelas estradas,
Exausto de pisar mágoas pisadas,
Hoje eu carrego a cruz de minhas dores!

Lorsque je naquis, au mois de tant de fleurs,
Toutes se fanèrent, tristes, langoureuses,
Tristes elles se flétrirent, odorantes roses,
elles moururent toutes, toutes sans parfum.

Plus tard dans l'existence dans les verdeurs
De mon enfance, jamais je ne connus
ce paisible bonheur aventureux qui passent,
Oh ! Mon enfance qui n'eut jamais de fleurs !

Revenant du tribunal bleu de la jeunesse,
Mon âme affligée se porte vers l’Éternité,
Quand la mort viendra-t-elle apaiser mes déboires.

Fatigué de pleurer au long des routes,
Harassé d'avoir piétiné tant de chagrins,
Je porte aujourd'hui la croix de mes douleurs !

________________

Kate Sammons
Rose morte (2013)
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire