Vem Vento, Varre!


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Adolfo Casais Monteiro »»
 
Noite aberta aos quatro ventos (1943) »»
 
Italien »»
«« précédent /  Sommaire / suivant »»
________________


Vem Vento, Varre!
Viens vent, balaie !


Vem vento, varre
sonhos e mortos.
Vem vento, varre
medos e culpas. 
Quer seja dia,
quer faça treva,
varre sem pena,
leva adiante
paz e sossego,
leva contigo
noturnas preces,
presságios fúnebres,
pávidos rostos
só covardia.

Que fique apenas
ereto e duro
o tronco estreme
de raiz funda. 
Leva a doçura,
se for preciso:
ao canto fundo
basta o que basta.
 
Vem vento, varre!

Viens vent balaie
Rêves et morts.
Viens vent, emporte
Peurs et coulpes.
Qu'il s'agisse du jour
Que ce soit les ténèbres,
Chasse-les sans regrets,
Pousse vers l'avant
Quiétude et paix,
Prends avec toi
Nocturnes prières,
Présages funèbres,
Visages apeurés
Par tant de couardise.

Que ne reste
érigé et dur
Que la souche épurée
De la racine profonde.
Enlève la douceur,
Si besoin est :
Pour le chant profond
Suffit le nécessaire.

Viens vent, balaie !

________________

Winslow Homer
Ouragan aux Bahamas (1898)
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire