Epígrafe


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Manuel Bandeira »»
 
A cinza das horas (1917) »»
 
Italien »»
«« précédent /  Sommaire / suivant »»
________________


Epígrafe
Épigraphe


Sou bem-nascido. Menino,
Fui, como os demais, feliz.
Depois, veio o mau destino
Veio o mau gênio da vida,
E fez de mim o que quis.
Rompeu em meu coração,
Levou tudo de vencida,
Rugiu como um furacão,
Turbou, partiu, abateu,
Queimou sem razão nem dó -
Ah, que dor! Magoado e só,
-Só! - meu coração ardeu:
Ardeu em gritos dementes
Na sua paixão sombria...
E dessas horas ardentes
Ficou esta cinza fria.
Esta pouca cinza fria.

Je suis bien-né. Un enfant,
Comme les autres, heureux.
Puis est venu le mauvais sort
Le mauvais génie de la vie,
Et il a fait de moi ce qu'il voulait.
Il a brisé mon cœur,
Tout est parti en fumée,
Il a rugi comme un ouragan,
Embrouillé, brisé, abattu,
A ruiné tout sans raison ni pitié –
Ah, quelle douleur ! Blessé et seul,
– Seul ! – Mon cœur a brûlé :
Brûlé avec des cris déments
Dans sa sombre passion...
Et de ces heures ardentes
N'est resté qu'une cendre froide.
Ce peu de cendre froide.

________________

Pablo Picasso
Tête d'homme (1907)
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire