Febre


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Al Berto »»
 
Horto de incêndio (1997) »»
 
Italien »»
«« précédent / Sommaire / suivant »»
________________


Febre
Fièvre


sopra um vento pelo peito do mareante – vento
cinzento capaz de apagar os gestos que restam e
de limpar os passos incertos pelas ruas do cais

vento
um vento que te sacode as veias os tendões
faz vibrar os músculos e a mastreação – como a árvore
que se desprende das entranhas do mar

corre
corre um vento pelas fissuras da pele – vento
de pó enferrujado abrindo feridas nos animais vivos
colados à memória onde
uma serpente mergulhou no sangue e
desata a fulgurar

sopra um vento pelo peito do mareante
desperta a florescência pálida do plâncton – varre
a noite e lava as mãos dos condenados à morte

corre um vento
vento de febre – sismo de orquídeas que acalma
quando acendes a luz e abres as asas
vibras e
levantas voo

souffle un vent contre la poitrine du marin - vent
gris capable d'effacer les gestes restants et
de nettoyer les pas incertains des rues de la jetée

vent
un vent qui te secoue les veines, les tendons
fait vibrer tes muscles et la mâture - comme l'arbre
qui se dégage des entrailles de la mer

court
court un vent dans les fissures de la peau - vent
de poudre et de rouille ouvrant les plaies d'animaux vivants
collés à la mémoire d'où
un serpent s'est plongé dans le sang et
a résolu de briller

souffle un vent contre la poitrine du marin
la pâle floraison se réveille du plancton - balaye
la nuit et lave les mains des condamnés à mort

court un vent
vent de fièvre - séisme d'orchidées qui s'apaise
lorsque tu allumes la lumière et déploies tes ailes
vibres et
prends la fuite

________________

Francis Bacon
Étude pour un portrait de John Edwards (1986)
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire