Nova poética


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Manuel Bandeira »»
 
Belo belo (1948) »»
 
Italien »»
«« précédent /  Sommaire / suivant »»
________________


Nova poética
Nouvelle poétique


Vou lançar a teoria do poeta sórdido.
Poeta sórdido:
Aquele em cuja poesia há a marca suja da vida.

Vai um sujeito,
Sai um sujeito de casa com a roupa de brim branco
muito bem engomada, e na primeira esquina passa
um caminhão, salpica-lhe o paletó ou a calça de uma
nódoa de lama:
É a vida.

O poema deve ser como a nódoa no brim:
Fazer o leitor satisfeito de si dar o desespero.

Sei que a poesia é também orvalho.
Mas este fica para as menininhas, as estrelas alfas, as
virgens cem por cento e as amadas que envelhecem
sem maldade.

Je veux lancer la théorie du poète sordide.
Est un poète sordide :
Celui dont la poésie a la marque de saleté de la vie.

Un type s'en va .
Un type sort de sa maison vêtu d'un sergé blanc
très bien amidonné, et au premier virage un camion
qui passe éclabousse la veste ou le pantalon
d'une grosse tache de boue:
C'est la vie.

Le poème doit être comme la tache sur le denim :
Faire que le lecteur soit satisfait de son reçu de désespoir.

Je sais que la poésie c'est aussi de la rosée.
Mais celle-ci est faite pour les petites filles, les stars alphas,
les vierges cent pour cent et les amis qui ont vieilli
sans méchanceté.

________________

Giovanni Boldini
Comte Robert de Montesquiou (1899)
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire