Bacanal


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Manuel Bandeira »»
 
Carnaval (1919) »»
 
Italien »»
«« précédent /  Sommaire / suivant »»
________________


Bacanal
Bacchanale


Quero beber! cantar asneiras
No esto brutal das bebedeiras
Que tudo emborca e faz em caco...
Evoé Baco!
 
Lá se me parte a alma levada
No torvelim da mascarada.
A gargalhar em doudo assomo...
Evoé Momo!
 
Lacem-na toda, multicores
As serpentinas dos amores,
Cobras de lívidos venenos...
Evoé Vênus!

Se perguntarem: Que mais queres,
além de versos e mulheres?
- Vinhos!... o vinho que é o meu fraco!...
Evoé Baco!

O alfange rútilo da lua,
Por degolar a nuca nua
Que me alucina e que não domo!...
Evoé Momo!

A Lira etérea, a grande Lira!...
Por que eu extático desfira
Em seu louvor versos obscenos,
Evoé Vênus!

Je veux boire ! Chanter paillard
Dans l'ardeur brutale des beuveries
Pour que tout chavire et vole en éclats...
Évohé Bacchus !

Là mon âme se brise emportée
Dans un tourbillon de mascarades.
D'éclats de rire, de folles convulsions...
Évohé Momo !1

Là tous enlacés, multicolores
Parmi les serpentins de l'amour,
Tu reçois de livides venins...
Évohé Vénus !

Si l'on me demande : Que veux-tu de plus,
Outre des vers et des femmes ?...
– Des vins !... Le vin est ma faiblesse ! ...
Évohé Bacchus !

La serpe rouge de la lune,
Pour décoller ta nuque nue
Qui me fascine et ne peux dompter !...
Évohé Momo !

La lyre éthérée, la grande Lyre !...
Pour que je t'assène extatique
Les louanges de mes vers obscènes.
Évohé Vénus !

________________

Nicolas Poussin
Le triomphe de Pan (1636)
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire