O cacto


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Manuel Bandeira »»
 
Libertinagem (1930) »»
 
Italien »»
«« précédent /  Sommaire / suivant »»
________________


O cacto
Le cactus


Aquele cacto lembrava os gestos desesperados
da estatuária:
Laocoonte constrangido pelas serpentes,
Ugolino e os filhos esfaimados.
Evocava também o seco nordeste, carnaubais, caatingas...
Era enorme, mesmo para esta terra de feracidades
excepcionais.

Um dia um tufão furibundo abateu-o pela raiz.
O cacto tombou atravessado na rua,
Quebrou os beirais do casario fronteiro,
Impediu o trânsito de bonde, automóveis, carroças,
Arrebentou os cabos elétricos e durante vinte e
quatro horas privou a cidade de iluminação e energia:

— Era belo, áspero, intratável.

Ce cactus pouvait rappeler les gestes désespérés de la
statuaire :
Laocoon empêtré dans les serpents,
Ugolin et ses enfants affamés.
Il évoquait aussi le sec nordeste, et ses brousses ...
Il était énorme, même pour cette terre aux
férocités exceptionnelles.

Un jour, un typhon enragé l'arracha jusqu'aux racines.
Le cactus tomba de l'autre côté de la rue,
Il brisa l'avant-toit du pâté de maisons d'en face,
Coupa le circuit des tramways, autos, chariots,
Tous les câbles électriques disjonctèrent et durant vingt-quatre
heures la cité fut privée d'éclairage et d'énergie :

— Ce fut beau, rugueux, intraitable.

________________

Renato Guttuso
Cactus (1961)
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire