Epílogo


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Manuel Bandeira »»
 
Carnaval (1919) »»
 
Italien »»
«« précédent /  Sommaire / suivant »»
________________


Epílogo
Épilogue


Eu quis um dia, como Schumann, compor
Um carnaval todo subjetivo:
Um carnaval em que o só motivo
Fosse o meu próprio ser interior...

Quando o acabei - a diferença que havia!
O de Schumann é um poema cheio de amor,
E de frescura, e de mocidade...
O meu tinha a morta morta-cor
De senilidade e de amargura...
O meu carnaval sem nenhuma alegria!

Un jour j'ai voulu, comme Schumann, composer
Un carnaval tout en subjectivité :
Un carnaval dont le seul motif
Serait de révéler mon être intérieur...

Quand je l'eus fini – quelle différence il y avait !
Celui de Schumann est un poème plein d’amour,
Et de fraîcheur et de jeunesse...
Le mien avait la terne et morte-couleur
De la sénilité et de l'amertume...
Mon carnaval sans aucune allégresse !

________________

José Gutiérrez Solana
Les clowns (1920)
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire