Falavam-te da morte...


Nom :
 
Recueil :
Source :
 
Autre traduction :
Nuno Rocha Morais »»
 
Galeria (2016) »»
http://nunorochamorais.blogspot.com (Mai 2020) »»
 
Italien »»
«« précédent / Sommaire / suivant »»
________________


Falavam-te da morte...
Ils t'ont parlé de la mort...


Falavam-te da morte e vias os outros morrer,
Mas pensaste que a terra não teria força
Para apagar o viço da tua vida.
Nos teus poemas, a Espanha era sol
E era oliveiras e laranjas e manhãs morenas
E raparigas de risos rútilos.
Mas, depois, o sangue ancorou e ancorou no teu nome –
Foi o silêncio que entrou em ti
Na forma de um corpo caído.
É o teu nome que vela,
O nome ao qual ainda regressas,
Como se nunca tivesses morrido:
Cada vez que uma voz vibra
Um verso teu, entras
No teu nome jamais derramado.
Ils t'ont parlé de la mort et tu voyais les autres mourir,
Mais tu pensais que la terre n'aurait pas la force
D'effacer la vigueur de ta vie.
Dans tes poèmes, l'Espagne était soleil
Était olives, oranges et matins brunis
Et filles aux rires éclatants.
Mais le sang, depuis, s'est ancré s'est ancré en ton nom –
Le silence est entré en toi
Sous la forme d'un corps abattu.
C'est ton nom qui veille,
Ce nom auquel tu reviens toujours,
Comme si tu n'étais pas déjà mort :
Chaque fois que vibre une voix
en l'un de tes vers, tu entres
Dans ton nom, jamais répandu.
________________

Renato Guttuso
Exécution en campagne (1938)
...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire