Os Amantes sem Dinheiro


Nom :
 
Recueil :
 
Autre traduction :
Eugénio de Andrade »»
 
Os Amantes sem Dinheiro (1950) »»
 
Italien »»
«« précédent /  Sommaire / suivant »»
________________


Os Amantes sem Dinheiro
Les amants désargentés


Tinham o rosto aberto a quem passava.
Tinham lendas e mitos
e frio no coração.
Tinham jardins onde a lua passeava
de mãos dadas com a água
e um anjo de pedra por irmão.

Tinham como toda a gente
o milagre de cada dia
escorrendo pelos telhados;
e olhos de oiro
onde ardiam
os sonhos mais tresmalhados.

Tinham fome e sede como os bichos,
e silêncio
à roda dos seus passos.
Mas a cada gesto que faziam
um pássaro nascia dos seus dedos
e deslumbrado penetrava nos espaços.

Leurs visages étaient ouverts à celui qui passe.
Ils avaient des mythes, et des légendes
et du froid dans le cœur.
Des jardins où la lune s'en va
main dans la main avec l'eau
Ils avaient pour ami un ange de pierre.

Et comme tout le monde
le miracle de chaque jour
qui descend par les toits;
et des yeux d'or
où brûlent
les rêves les plus échevelés.

Ils avaient la faim et la soif des bêtes,
et le silence
qui rôde autour de leurs pas.
Mais à chaque geste qu'ils faisaient
un oiseau naissait entre leurs doigts
qui, ébloui, pénètrait les cieux.

________________

Marc Chagall
Paysage bleu (1949)
...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire